ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 7/2 - 2015  - pp.44-44  - doi:10.1007/s12612-015-0455-5
TITRE
Éditorial : Éditorial

TITLE
Editorial

RÉSUMÉ

Ce dossier thématique des Cahiers de l’Année Gérontologique est pour la première fois consacré à l’arthrose, la plus fréquente des affections ostéoarticulaires, pathologie touchant 9 à 10 millions de personnes en France et dont la prévalence augmente avec l’âge et est particulièrement élevée chez le sujet âgé (600 pour 1000 après 85 ans). Cette affection représente une des premières causes de perte d’autonomie fonctionnelle, et donc de handicap locomoteur et d’altération de la qualité de vie. Elle est également fréquemment associée à un risque accru de sarcopénie, de chute et d’ostéoporose fracturaire et expose à un risque majoré d’iatrogénie médicamenteuse (AINS). Enfin, elle a un impact économique majeur, son coût direct étant estimé à 1,6 milliard d’euros.

Le premier article de ce dossier précise les aspects épidémiologiques et conséquences de l’arthrose. Dans un second article, les auteurs étudient les relations entre la maladie arthrosique et les composantes du syndrome métabolique introduisant le concept d’arthrose « métabolique ». L’article suivant aborde les phénotypes cliniques de l’arthrose définissant différents groupes homogènes de patients et ouvrant la piste à une approche thérapeutique personnalisée. Un quatrième article met l’accent sur les spécificités gériatriques du diagnostic. Les aspects diagnostiques cliniques et paracliniques font l’objet d’un développement particulier afin d’optimiser un diagnostic encore trop souvent sous-estimé, particulièrement chez le sujet âgé. Enfin, les deux articles suivants abordent la prise en charge thérapeutique, non médicamenteuse et médicamenteuse. La place de l’activité physique et de la perte de poids fait l’objet d’un article à part entière. Plusieurs recommandations internationales ont été publiées pour la prise en charge de l’arthrose (principalement celle des membres inférieurs, mais aussi l’arthrose digitale) mais aucune de ces recommandations ne prend sérieusement en compte le facteur âge et ne distingue le traitement des sujets très âgés. Le dernier article de ce dossier présente une lecture et analyse critique des plus récentes recommandations parues dans l’arthrose, celles de l’OARSI (OsteoArthritis Research Society International) qui vient de publier en mars 2014 dans son journal, Osteoarthritis and Cartilage, de nouvelles recommandations thérapeutiques pour le traitement non chirurgical de la gonarthrose.

Ce dossier thématique complet sur l’arthrose a pour finalité de sensibiliser le monde gériatrique à une affection encore trop souvent méconnue car sous-diagnostiquée, tandis qu’elle représente une des premières causes de perte d’autonomie fonctionnelle et de handicap. Sa recherche doit faire partie intégrante de l’examen physique du sujet âgé, tout particulièrement devant l’identification d’un syndrome de fragilité et d’une perte d’autonomie fonctionnelle. L’accent doit être mis sur les traitements préventifs visant à en retarder l’expression clinique. Il est par ailleurs indispensable de ne pas retarder la prise de décision d’une indication chirurgicale en encadrant cette dernière d’une évaluation gériatrique. Enfin, compte tenu du déremboursement des anti-arthrosiques d’action lente, il conviendra de respecter les recommandations relatives aux traitements antalgiques et de redoubler de vigilance quant aux risques induits par les anti-inflammatoires non stéroïdiens.



AUTEUR(S)
C. JEANDEL

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (81 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier