ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 7/2 - 2015  - pp.58-61  - doi:10.1007/s12612-015-0454-6
TITRE
L’arthrose, une maladie métabolique ?

TITLE
Osteoarthritis: a Metabolic Disease?

RÉSUMÉ

L’obésité favorise l’arthrose de la hanche ou du genou par les excès de contraintes mécaniques appliquées aux articulations portantes qui activent les chondrocytes et favorisent la dégradation du cartilage. Fait original, l’obésité et le surpoids favorisent aussi l’arthrose digitale par un effet systémique impliquant les adipokines, synthétisées par le tissu adipeux mais aussi par certaines cellules de l’articulation, et responsables d’un effet pro-inflammatoire et pro-dégradatif sur le cartilage. Cette arthrose liée à l’obésité s’intègre désormais dans un phénotype plus large d’arthrose « métabolique » du fait de l’association de l’arthrose avec les différents paramètres du syndrome métabolique et de la surmortalité cardiovasculaire dans cette maladie. Des données récentes soulignent la fréquence plus élevée de l’arthrose chez les patients ayant un diabète de type 2, et l’association de ces deux maladies. Une arthrose d’apparition précoce doit alerter sur la possibilité d’un syndrome métabolique. La perte de poids et l’activité physique demeurent essentielles pour prévenir l’arthrose ou en diminuer ses symptômes.



ABSTRACT

Obesity is a risk factor of knee or hip osteoarthritis (OA) by overloading on weight-bearing joints which activates chondrocytes and stimulates the cartilage degradation. Interestingly, obesity and overweight are also associated with hand OA, by a systemic mechanism involving adipokines, synthesized by adipose tissue and also by other articular cells, responsible for a pro-inflammatory and pro-degradative effect on the cartilage. This obesity-related OA is now part of a wider “metabolic OA” phenotype, also associated to the other metabolic syndrome parameters (including type 2 diabetes) and to the higher rate of cardiovascular mortality observed in OA. Recent data underline the higher frequency of OA in patients with a type 2 diabetes and the association between these two diseases. OA with an early onset must call attention on an eventual metabolic syndrome. Weight loss associated to regular physical exercises remain a major treatment to prevent OA or reduce symptoms.



AUTEUR(S)
J. SELLAM, E. MAHEU

Reçu le 27 mai 2015.    Accepté le 28 mai 2015.

MOTS-CLÉS
Arthrose, Obésité, Diabète, Maladie métabolique, Adipokines

KEYWORDS
Osteoarthritis, Obesity, Diabetes, Metabolic disease, Adipokines

BIBLIOGRAPHIE
cag.revuesonline.com/revues/56/10.1007/s12612-015-0454-6.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (125 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier