ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 7/3 - 2015  - pp.98-102  - doi:10.1007/s12612-015-0464-4
TITRE
Les anticoagulants oraux directs (AODs) chez le sujet âgé : données de pharmacovigilance sur le territoire national

TITLE
Direct Oral Anticoagulant Drugs in Elderly Patients: Adverse Drug Events Data in France

RÉSUMÉ

Les anticoagulants oraux directs (AOD) représentent une alternative aux antivitamines K (AVK) et sont utilisés dans une population âgée, polypathologique et polymédiquée. L’exposition aux AOD dans cette population pose le problème de la sécurité d’emploi et de l’évaluation du rapport bénéfice/risque. Le suivi renforcé de pharmacovigilance mis en place, compte tenu de l’hétérogénéité en termes de caractéristiques pharmacodynamiques, pharmacocinétiques et de recommandations d’utilisation, a permis d’apprécier le profil de sécurité dans la vie réelle de ces molécules innovantes. Les effets indésirables (EI) graves les plus fréquents sont les hémorragies parmi lesquelles les hémorragies digestives et intracrâniennes, la répartition des localisations selon les molécules n’étant pas la même. Cette surveillance a également permis de relever les risques d’erreur et de mésusage liés à la complexité de leur utilisation. Le rapport bénéfice/risque des AODs est conditionné par le bon usage renforcé.



ABSTRACT

DOAs represent an alternative to AVK and are used in elderly patients with multiple conditions and who are taking several different medicines. The exposure to DOAs in this population poses a safety of use issue and in assessing the relationship between risks and benefits. Heightened pharmacovigilance monitoring implemented, given the heterogeneity in terms of pharmacodynamic and pharmacokinetic properties and recommendations for use has enabled the real-life safety profile to be determined for these innovative molecules. The most common serious adverse effects are haemorrhages, including both gastrointestinal and intracranial haemorrhages, the distribution of location based on the molecule is not similar. This monitoring has also enabled the risk of errors and misuse associated with the complexity of their use to be highlighted. The risk/benefit ratio for DOAs is dependent on supported correct usage.



AUTEUR(S)
Aude LAMBERT

MOTS-CLÉS
Rivaroxaban, Apixaban, Dabigatran, Effets indésirables, Sujet âgé

KEYWORDS
Rivaroxaban, Apixaban, Dabigatran, Adverse effects, Elderly patients

BIBLIOGRAPHIE
cag.revuesonline.com/revues/56/10.1007/s12612-015-0464-4.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (125 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier