ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 7/3 - 2015  - pp.116-121  - doi:10.1007/s12612-015-0456-4
TITRE
Les nouveaux anticoagulants oraux directs chez le sujet âgé : point de vue de l’interniste

TITLE
New Direct Oral Anticoagulants for Elderly Patients: from a Registrar’s Perspective

RÉSUMÉ

Dans la population générale, les nouveaux anticoagulants oraux directs (NACO ou AOD) sont des traitements prometteurs. Ils ont en effet un profil pharmacocinétique prédictible, une action immédiate, une fenêtre thérapeutique large, ne nécessitent pas de surveillance biologique, ont peu d’interactions médicamenteuses, pas d’interaction alimentaire et des dosages fixes. Leur efficacité et tolérance ont été documentées par plusieurs études de grande envergure répondant aux critères de la médecine factuelle. Chez les sujets âgés, les données sont plus parcellaires, encore limitées, bien que les données issues des analyses en sous-groupes des grands essais soutiennent l’intérêt de ces molécules. Dans la vraie vie, les données semblent rassurantes comme le montre notre expérience à propos de 417 patients, d’âge moyen 71,4, avec un indice de Charlson moyen de 5,1, polymédiqués, prenant des anticoagulants au long cours, dont 52 des NACO. Il nous semble donc y avoir incontestablement une place pour la prescription de NACO chez la personne âgée. Celle-ci doit être raisonnée (bénéfice/risque) et tenir compte du contexte et des comorbidités (prescription « sur mesure ») pour ne pas galvauder les NACO.



ABSTRACT

For the general population, new direct oral anticoagulants (NOAC or DOA) are the most promising treatments. They have a predictable pharmacokinetic profile, an immediate action, a wide treatment window, so not require monitoring through laboratory tests, have very few interactions with other medicines, do not interact with food and have fixed doses. Their efficacy and tolerance has been documented in numerous large-scale studies which meet evidence-based medicine criteria. For elderly patients, data is more isolated, even limited, despite the data from the sub-group analyses of large studies. In real life, data appears to be reassuring as is seen in our study of 417 patients, with an average age of 71.4 years, a mean Charlson index of 5.1, on several treatments, taking anticoagulants in the long-term, including 52 who are using NOACs. Therefore it would appear that there is undeniably a place for the prescription of NOACs for elderly patients. This fact should be considered and the context and comorbidities taken into account (customised prescription) so as not to devalue NOACs.



AUTEUR(S)
E. ANDRÈS, O. KELLER, R. MOUROT-COTTET, M. MECILI, K. SERRAJ, G. KALTENBACH, T. VOGEL

Reçu le 21 janvier 2015.    Accepté le 12 juin 2015.

MOTS-CLÉS
Nouveaux anticoagulants oraux directs, Sujet âgé, Comorbidités, Fonction rénale

KEYWORDS
New direct oral anticoagulants, Elderly patients, Comorbidities, Renal function

BIBLIOGRAPHIE
cag.revuesonline.com/revues/56/10.1007/s12612-015-0456-4.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (307 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier