ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 1/2 - 2009  - pp.114-117  - doi:10.1007/s12612-009-0017-9
TITRE
Frontières entre confusion et démence

TITLE
Distinguishing between confusion and dementia

RÉSUMÉ

Le syndrome confusionnel (SC) est une pathologie fréquente mais sous-estimée chez les sujets âgés. Il s’agit, en outre, d’une pathologie grave qui entraîne un surcroît de morbidité et de mortalité, de par ses conséquences, et qui ne doit pas être banalisée. Son diagnostic n’est pas toujours aisé. Les éléments clés du diagnostic reposent sur le mode de début (brutal ou subaigu) et les troubles attentionnels. La Confusion Assessment Method (CAM) est un outil diagnostique facilement utilisable par les soignants et reproductible. En situation d’urgence, où le patient est en général méconnu de l’équipe soignante, le SC est souvent assimilé à une pathologie démentielle. Cela s’explique en partie par l’atteinte des processus attentionnels qui engendrent des troubles mnésiques (tels qu’on les observe en cas de syndrome démentiel). À l’inverse, le SC peut passer totalement inaperçu selon le mode de présentation (patient apathique), engendrant un retard diagnostique, délétère pour le malade. Le lien étroit entre confusion et démence est de plus en plus décrit. En effet, les patients déments, ou en phase prodromale d’une maladie neurodégénérative sont les plus à risque de développer un SC. Il est indispensable de surveiller les patients ayant fait un SC, car ce dernier est un facteur de risque de démence à moyen terme.



ABSTRACT

Confusion occurs frequently in the elderly, yet it is generally underestimated. It is also a disorder, which increases morbidity and mortality, and must therefore be taken seriously. Diagnosis is often difficult, relying mainly on two features: an acute or sub-acute onset of symptoms and the presence of an attention disorder. In many cases, cognitive impairment is present but mistaken for dementia because the attention disorder results in memory impairment. When the patient is not known by the health care team, the disorder is assumed to be chronic. In other patients, confusion goes unrecognized because of atypical clinical presentation and patient apathy. In all cases, delayed diagnosis is always deleterious for the patient. An early diagnosis can be made by the health care team by using the Confusion Assessment Method (CAM), which is a reproducible test. Once the diagnosis has been established, prompt treatment is required, targeting both the cause and consequences of the confusion. After the acute phase, great care must be taken, as a link between confusion and dementia has been increasingly described: these patients are at increased risk of developing dementia.



AUTEUR(S)
M. GODARD, S. GREFFARD, Z. BARROU, M. VERNY

MOTS-CLÉS
Sujet âgé, Troubles attentionnels, Démence prodromale

KEYWORDS
Elderly, Attention disorders, Prodromal dementia

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (77 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier