ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 2/2 - 2010  - pp.92-96  - doi:10.1007/s12612-010-0058-4
TITRE
Quelle est la place de la thrombolyse chez le sujet âgé ?

TITLE
Thrombolysis in elderly stroke patients

RÉSUMÉ

Les essais ayant permis de démontrer l’efficacité de la thrombolyse intraveineuse n’ont inclus que très peu d’octogénaires alors que ces derniers représentent une fraction croissante des patients hospitalisés dans les unités neurovasculaires. Tous les registres publiés montrent que la mortalité postthrombolyse est environ trois fois plus importante chez les octogénaires que chez les sujets plus jeunes et la récupération sans séquelle deux fois moins fréquente, ce qui est également le cas des patients non thrombolysés. Par contre, l’augmentation du risque d’hémorragie symptomatique (HS) n’atteint pas le seuil de significativité statistique. Ces résultats sont retrouvés dans notre série de 457 patients dont 85 étaient octogénaires. Ce registre montre aussi que l’impact de la gravité neurologique sur le pronostic est plus marqué chez les sujets âgés que chez les sujets plus jeunes. De ce fait, chez les octogénaires, le pronostic de la thrombolyse, qui est bon dans les accidents ischémiques cérébraux (AIC) de sévérité modérée (NIHSS < 15), devient franchement catastrophique lorsque le NIHSS initial est supérieur à 23, ce qui pose le problème de la justification de ce traitement dans ce cas de figure.



ABSTRACT

Very few patients over 80 years old have been included in iv t-PA trials, while they represent an increasing proportion of the patients admitted in stroke units. The reviews of papers comparing t-PA treatment outcome in stroke patients ≥ and < 80 years old consistently report a threefold increase in mortality and a twofold decrease in excellent outcome, as would also be expected in non-t-PA-treated elderly stroke patients. However, the rate of symptomatic hemorrhage is not statistically significantly increased. We found similar results in our series of 457 t-PA-treated patients including 85 patients ≥80 years old. We also found an increased impact of initial stroke severity on prognosis in the elderly. Hence in patients ≥80 years old, t-PA treatment prognosis was good in patients with moderate stroke severity (NIHSS < 15) but became extremely poor when NIHSS exceeded 23, questioning the interest of this treatment in such case.



AUTEUR(S)
Y. SAMSON, G. MUTLU, C. PIRES

Reçu le 15 avril 2010.    Accepté le 19 avril 2010.

MOTS-CLÉS
Thrombolyse, t-PA, AVC, Accident ischémique cérébral, Sujet âgé, Octogénaire

KEYWORDS
Thrombolysis, t-PA, Stroke, Elderly, 80 years old and above

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (163 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier