ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 2/3 - 2010  - pp.202-204  - doi:10.1007/s12612-010-0074-4
TITRE
Effets d’une injection intramusculaire annuelle de vitamine D sur le taux de fractures dans une population de sujets âgés: résultats d’un essai clinique randomisé en double insu contre placebo

TITLE
Effects of a once-yearly intramuscular injection of vitamin D on the fracture rate in a population of the elderly: results of a randomized double blind, placebo controlled clinical trial

RÉSUMÉ

L’objectif de ce travail était d’analyser les effets d’une injection intramusculaire (IM) annuelle d’ergocalciférol (vitamine D2) sur le taux de fractures d’une population âgée. Il s’agit d’un essai clinique randomisé en double insu versus placebo, comprenant une injection IMannuelle de 300 000 UI de vitamine D2 pendant trois ans. Au total, 9 440 sujets âgés de 75 ans et plus ont été recrutés par le médecin généraliste. Le critère de jugement principal était le taux de fractures non vertébrales. Les critères secondaires comprenaient le taux de fractures de la hanche, du poignet et les chutes. Cinq cent quatre-vingt-cinq sujets ont présenté une fracture non vertébrale au cours du suivi avec un risque relatif (RR) pour le groupe bénéficiant de la vitamine D2 à 1,09 (IC 95 % = [0,93–1,28]; p = 0,29). Ce risque s’élevait à 1,22 (IC 95 % = [0,85–1,76]; p = 0,04) pour les fractures de poignet et à 1,49 (IC 95 % = [1,02–2,18]; p = 0,29) pour les fractures de hanche. Aucun effet n’a été retrouvé sur le taux de chutes. Une injection annuelle de 300 000 UI de vitamine D2 ne semblerait donc pas montrer d’efficacité dans la prévention des fractures non vertébrales des sujets âgés.



ABSTRACT

The objective of this study was to analyse the effects of a once-yearly intramuscular (IM) injection of ergocalciferol (vitamin D2) on the fracture rate in an elderly population. This was a randomized, double blind, placebo controlled clinical trial. An annual IM injection of 300,000 IU of vitamin D2 was administered over three years. In total, 9,440 subjects aged 75 years or over were recruited by family doctors. The principal end-point was the rate of non-vertebral fractures. The secondary end-points included the hip and wrist fracture rates and the number of falls. Five hundred eighty-five subjects suffered a non-vertebral fracture during the period of follow-up with a relative risk (RR) for the vitamin D2 group of 1.09 (95% CI = [0.93–1.28]; P = 0.29). This risk increased to 1.22 (95% CI = [0.85–1.76]; P = 0.04) for wrist fractures and 1.49 (95% CI = [1.02–2.18]; P = 0.29) for hip fractures. There was no effect on the number of falls. It would, therefore, appear that a yearly injection of 300,000 IU of vitamin D2 is not effective in preventing non-vertebral fractures in elderly subjects.



AUTEUR(S)
M. SECHER

MOTS-CLÉS
Fractures, Sujets âgés, Vitamine D, Chutes

KEYWORDS
Fractures, Elderly subjects, Vitamin D, Falls

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (207 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier