ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 3/2 - 2011  - pp.62-69  - doi:10.1007/s12612-011-0179-4
TITRE
Intérêts et limites des biomarqueurs dans la prise en charge des patients âgés aux urgences

TITLE
Interest and limits of biomarkers in the management of elderly patients in emergency room

RÉSUMÉ

Les patients âgés sont souvent complexes du fait du vieillissement et des comorbidités. Les biomarqueurs sont des outils qui peuvent aider à différencier les états pathologiques chez ces patients complexes. Le biomarqueur idéal est à la fois sensible et spécifique d’une pathologie. Il est important de connaître les particularités d’utilisation de certains de ces biomarqueurs chez la personne âgée. Dans les malades thromboemboliques, les D-dimères ne doivent quasiment pas être utilisés chez le patient de plus de 70 ans en raison de l’élévation physiologique du taux sérique avec l’âge et des comorbidités fréquentes dans cette population. Dans les syndromes coronariens aigus, le marqueur de référence est la troponine. Son élévation chez la personne âgée s’interprète comme chez le sujet jeune, elle marque le dommage myocardique (mais pas l’origine ischémique) et est un facteur de mauvais pronostic. Le diagnostic d’infection chez la personne âgée est difficile. La CRP est très sensible mais peu spécifique et s’élève dans tous les syndromes inflammatoires. La procalcitonine (PCT) est plus spécifique d’infection bactérienne avec bactériémie et son élévation au-dessus de 5 ng/ml est un facteur de mauvais pronostic, mais elle ne s’élève pas dans les infections localisées. Les peptides natriurétiques de type B sont des biomarqueurs fiables et validés dans le diagnostic d’insuffisance cardiaque aiguë (ICA). Le BNP (B-type natriuretic peptide) et le NT-proBNP (N-terminal-proBNP) ont la même valeur diagnostique, et il existe des valeurs seuils adaptées à la population gériatrique. Cependant, leur élévation répond à de nombreuses étiologies autres que l’insuffisance cardiaque, et une élévation isolée d’un peptide natriurétique ne suffit pas au diagnostic d’ICA. Chez les patients âgés, chez qui la clinique est peu spécifique et les pathologies souvent intriquées, savoir utiliser les biomarqueurs est utile pour réaliser des orientations diagnostiques rapides et ainsi débuter les traitements le plus rapidement possible.



ABSTRACT

Clinical presentation in elderly patients is often complex because of aging and comorbidities. Biomarkers may help to differentiate or diagnose diseases in elderly patients. Ideal biomarkers are both sensitive and specific to the disease state being examined. However, the use of biomarkers in the elderly requires knowledge of their usefulness, but also their limitations. In thromboembolic disease, D-dimers should be rarely used in elderly patients due to their physiological increase with age, and comorbidities. In acute coronary syndromes, the gold-standard biomarker is troponin. Its rise in the elderly diagnoses a myocardial damage (but not specifically necrosis) and is a factor of poor prognosis. The diagnosis of infection in the elderly is difficult. CRP is very sensitive but not specific and rises in all inflammatory syndromes. PCT is more specific for bacterial infection with bacteremia and its elevation above 5 ng/ml is a poor prognostic factor, but does not rise in localized infections. The B-type natriuretic peptides are reliable and validated biomarkers in the diagnosis of acute heart failure. BNP and NT-proBNP have the same diagnostic value. There are threshold values suitable for the geriatric population. However, the elevation of natriuretic peptides is caused by many diseases other than heart failure, and an isolated elevation of B-type natriuretic peptide is not sufficient for the diagnosis of heart failure. In elderly patients, in whom the clinical presentation is not very specific, biomarkers are useful for helping in rapid diagnostics, and thus begin the management as soon as possible.



AUTEUR(S)
J. BOKOBZA

Reçu le 15 mars 2011.    Accepté le 27 mars 2011.

MOTS-CLÉS
Biomarqueurs, Personnes âgées, Troponine, Procalcitonine, Peptides natriurétiques

KEYWORDS
Biomarkers, Elderly, Troponin, Procalcitonin, Natriuretic, Peptides

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (142 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier