ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 3/3 - 2011  - pp.131-135  - doi:10.1007/s12612-011-0191-4
TITRE
Intérêt de la stimulation magnétique transcrânienne dans la maladie d’Alzheimer

TITLE
Cognitive effects of repetitive transcranial magnetic stimulation (rTMS) in Alzheimer disease

RÉSUMÉ

La maladie d’Alzheimer (MA) est la plus fréquente des formes de démences dégénératives. Il existe actuellement différentes pistes thérapeutiques dont les traitements médicamenteux spécifiques utilisés pour ralentir la progression de la maladie. Ces médicaments ont démontré un effet symptomatique sur certains symptômes cognitifs et non cognitifs de la MA à court terme, mais les effets sur l’amélioration des fonctions cognitives ne sont que limités. Dans ce contexte, d’autres méthodes thérapeutiques sont actuellement en cours d’étude. Parmi celles-ci, la stimulation magnétique transcrânienne répétée (rTMS) pourrait se révéler intéressante. En effet, le traitement par la rTMS de patients souffrants de dépression ou atteints de la maladie de Parkinson montre une capacité à améliorer certaines fonctions cognitives. Dans la MA, les études sont rares et centrées sur l’évaluation ciblée de certaines fonctions cognitives. À l’heure actuelle, deux études de Cotelli et al. ont montré un effet favorable de la rTMS haute fréquence délivrée au cortex préfrontal dorsolatéral (CPFDL) droit ou gauche de patients atteints de MA lors d’une tâche cognitive, à savoir une tâche de dénomination d’une image représentant une action ou un objet. Aucune étude ne s’est encore intéressée à l’effet de la rTMS à long terme. Les auteurs présentent la revue de la littérature sur l’impact cognitif de la rTMS en illustrant leurs propos avec les premiers résultats d’une étude évaluant l’effet de la technique sur la cognition des patients atteints de MA. La stimulation magnétique transcrânienne semble une piste thérapeutique prometteuse dans la prise en charge de cette pathologie.



ABSTRACT

Alzheimer’s disease (AD) is the most common form of dementia. Specific medications have demonstrated a symptomatic effect on some cognitive and noncognitive symptoms, but these effects remain limited. In this context, other therapeutic fields have to be studied. Among those, repetitive transcranial magnetic stimulation (rTMS) could represent a new approach. Cognitive effects of rTMS in patients with depression and Parkinson’s disease have been reported. A few studies have dealt specifically with the effects of rTMS on the cognitive ability of AD patients. These studies highlighted a positive effect of high-frequency rTMS applied on the right or left dorsolateral prefrontal cortex in patients with probable AD during a naming task of an image representing an action or an object. We present a review of major cognitive effects of rTMS and report the effects of the use of this noninvasive procedure (rTMS) on the cognitive symptoms of an AD patient. To conclude, rTMS could be used as therapy, but a specific protocol for AD should be determined.



AUTEUR(S)
P. VANDEL, G. CHOPARD, E. MAGNIN, M. NICOLIER, J. MONNIN, J. GALMICHE, L. RUMBACH, L. PAZART, D. SECHTER, E. HAFFEN

MOTS-CLÉS
Stimulation magnétique, Maladie d’Alzheimer, Fonctions cognitives

KEYWORDS
Magnetic stimulation, Alzheimer’s disease, Cognitive function

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (85 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier