ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 4/3 - 2012  - pp.296-300  - doi:10.1007/s12612-012-0306-6
TITRE
Le médecin généraliste face aux patients âgés atteints de cancer

TITLE
General practitioner faced with elderly patients with cancer

RÉSUMÉ

Le cancer est aujourd’hui la première cause de mortalité en France devant les pathologies cardiovasculaires. En 2011, en France, 211 743 nouveaux cas de cancers ont été recensés chez les personnes âgées de 65 ans et plus, soit près de 58 % des cancers estimés tous âges confondus. Le médecin généraliste (MG) occupe une place centrale dans la prise en charge du sujet âgé souffrant de cancer. Son rôle majeur dans la réussite du projet thérapeutique mérite probablement d’être mieux reconnu. La prise en charge du cancer nécessite de la part du médecin généraliste de multiples compétences qu’il doit faire évoluer au regard des nouvelles avancées.

Compte-tenu de l’évolution du nombre de cancer dans les années à venir, le MG doit affirmer son rôle, connaître les filières à sa disposition et développer ses liens avec les autres intervenants autour de ces patients. La place centrale du MG dans la prise en charge des patients âgés atteints de cancer nécessite la mise en œuvre d’une structuration des soins. Ces mesures font partie du Plan cancer 2009–2013. Elles ont pour but de renforcer le rôle pivot du MG, d’améliorer le partage d’informations, et au total, la prise en charge des patients âgés atteints de cancer.

L’objet de cet article est de définir ses principales missions à chacune des étapes de la prise en charge du patient, du diagnostic jusqu’à l’après cancer.



ABSTRACT

Cancer is the first cause of death in France in front of the cardiovascular pathologies. In 2011, in France, 211 743 new cases of cancers are listed for 65 years old and more, wich is about 58% of all cancers all ages combined. The general practitioner (GP), occupies a central place in the care of the old subject suffering from cancer. His major role in the success of the therapeutic project deserves probably to be better recognized. It is about a disease that asks to the doctor of multiple skills that he have to develop with regard to the new advances.

Considering the evolution of the number of cancer in years to come, the GP has to assert its role, know networks at his disposal and develop its links with the other participants around these patients. The central place of the GP in the care of the old patients affected by cancer requires the implementation of a structuring of the care. These measures are a part of the f

French campaign of the government. They aim at strengthening the central rule of the GP, at improving the information sharing, and all in all, the care of the old patients affected by cancer.

The object of this article is to define its main missions at each stages of the care of the patient, the diagnosis until after cancer.



AUTEUR(S)
M.-E. ROUGÉ BUGAT, B. CHICOULAA, L. BALARDY, J. SUBRA, S. OUSTRIC

MOTS-CLÉS
Cancer, Personne âgée, Médecin généraliste, Dépistage, Suivi

KEYWORDS
Cancer, Elderly, General practitioner, Screening, Follow-up

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (100 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier