ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 5/3 - 2013  - pp.245-256  - doi:10.1007/s12612-013-0355-5
TITRE
La fibrillation atriale chez la personne âgée : actualités de la prise en charge thérapeutique selon les dernières recommandations (2012) de la Société européenne de cardiologie : focus sur le traitement anticoagulant

TITLE
Atrial fibrillation among elderly patients: therapy application news in the light of the latest recommendations (2012) from European Society of Cardiology: focus on anticoagulant treatment

RÉSUMÉ

La fibrillation atriale (FA) est le trouble du rythme le plus fréquent chez la personne âgée. Elle est associée à un risque accru d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), de décompensation cardiaque, d’altération de la qualité de vie ainsi qu’à un excès de mortalité. La prévention des AVC cardioemboliques secondaires à la FA représente ainsi un enjeu majeur de santé publique. Le traitement anticoagulant oral par antivitamines K (AVK) a montré depuis plusieurs décennies un rapport bénéfice/risque favorable pour la prévention des AVC cardioemboliques, tout particulièrement chez les personnes âgées qui présentent un risque plus élevé d’AVC en présence d’une FA, comparativement aux sujets plus jeunes. Pourtant, 30 % environ des sujets âgés en FA ne reçoivent pas d’anticoagulation, sans contre-indication apparente. De nouvelles recommandations de la Société européenne de cardiologie émises en 2012 préconisent l’introduction du traitement anticoagulant (AVK ou nouveaux anticoagulants [NACO] dès un score CHA



ABSTRACT

Atrial fibrillation (AF) is the most frequently seen heart problem among elderly people. It is associated with an increased risk of cerebral vascular accidents (CVA), cardiac decompensation, worsened quality of life and increased mortality. The prevention of cardio-embolic CVAs secondary to AF therefore represents a major challenge to public health. For several decades now, oral anticoagulants (vitamin K antagonists) have been shown to have a favourable benefit/ risk ratio for the prevention of cardio-embolic CVAs, especially among elderly people who present a higher risk of a CVA with the presence of AF, compared to younger patients. However, around 30% of elderly patients with AF do not receive anticoagulant treatment, with no apparent contraindications. New recommendations from the European Cardiology Society published in 2012 favour the introduction of anticoagulant treatment (vitamin K antagonists or new anticoagulants [NACO] with a CHA



AUTEUR(S)
T. VOGEL, C. SUNA-ENACHE, E. ANDRÈS, B. GENY, G. KALTENBACH

Reçu le 15 juillet 2013.    Accepté le 22 juillet 2013.

MOTS-CLÉS
Personne âgée, Fibrillation atriale, Nouveaux anticoagulants

KEYWORDS
Elderly person, Atrial fibrillation, New anticoagulants

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (253 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier