ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Les Cahiers de l'Année Gérontologique

1760-5342
Publication abandonnée
 

 ARTICLE VOL 5/3 - 2013  - pp.234-244  - doi:10.1007/s12612-013-0356-4
TITRE
L’hypertension artérielle chez le sujet âgé : prise en charge thérapeutique en intégrant les dernières recommandations européennes et nord-américaines

TITLE
Arterial hypertension in elderly patients: a reassessment in the light of recent European and North American recommendations

RÉSUMÉ

L’hypertension artérielle (HTA) est un facteur de risque cardiovasculaire dont l’incidence augmente avec l’âge. Il demeure un facteur de risque cardiovasculaire chez le sujet âgé, au moins jusqu’à 85 ans, principalement associé à un risque cérébrovasculaire. Depuis les résultats de l’étude HYVET, il est clairement établi que traiter l’HTA chez l’octogénaire apporte un bénéfice favorable sur la morbimortalité. Jusqu’à 80 ans, les objectifs de pression artérielle [PA] sont identiques à ceux des sujets d’âge moyen (≤ 140/90 mmHg). Après 80 ans, les objectifs sont plutôt de 140–150/80–90 mmHg. Cinq antihypertenseurs peuvent être utilisés en première intention: les diurétiques thiazidiques, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC), les antagonistes du récepteur de l’angiotensine 2 (ARA-2), les anticalciques dihydropyridiniques et les bêtabloquants. L’aliskiren n’a à ce jour pas montré de bénéfice sur la morbimortalité. Il est recommandé de ne pas utiliser plus de trois molécules d’antihypertenseurs chez le sujet âgé. L’utilisation des IEC, des ARA-2 ou des diurétiques thiazidiques impose une surveillance régulière de l’ionogramme sanguin et de la fonction rénale. La prise en charge d’un sujet âgé hypertendu doit comporter une évaluation gériatrique standardisée comportant notamment une évaluation des fonctions cognitives.



ABSTRACT

Arterial hypertension is a risk factor for cardiovascular disease, the incidence of which increases with age. It remains a cardiovascular risk factor with elderly patients, at least up until the age of 85, and is mainly associated with cerebrovascular risk. Since the results of the HYVET test, it has been clearly established that treating arterial hypertension among patients in their eighties provides encouraging benefits on morbidity and mortality. Up to the age of 80, the objectives in terms of blood pressure are identical to those for middle-aged people (≤ 140/90 mmHg). After the age of 80, the objectives are more generally around 140–150 /80–90 mmHg. Five antihypertensives can initially be used: thiazide diuretics, conversion enzyme inhibitors (CEI), angiotensin 2 receptor blockers (ARA-2), dihydropyridine calcium blockers and beta blockers. To date, aliskiren has not shown any benefits in terms of morbidity or mortality. It is recommended to use no more than three antihypertensive drugs with elderly patients. The use of CEIs, ARA-2s or thiazide diuretics requires regular monitoring of the blood ionogram and of kidney function. Treating elderly patients with high blood pressure should include a standardized geriatric assessment, which should include a cognitive function assessment.



AUTEUR(S)
T. VOGEL, G. KALTENBACH, B. GENY

Reçu le 15 juillet 2013.    Accepté le 30 juillet 2013.

MOTS-CLÉS
Hypertension artérielle, Sujet âgé

KEYWORDS
Arterial hypertension, Elderly patient

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (288 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier